« Chi non legge, a 70 anni avrà vissuto una sola vita. Chi legge avrà vissuto 5000 anni. La lettura è un’immortalità all’indietro. »

Celui qui ne lit pas, arrivé à soixante-dix ans n’aura vécu qu’une seule vie. Celui qui lit aura vécu 5000 ans. La lecture est une immortalité à rebours.»