« Marcher, vains dieux de misère, c’est le secret révélateur !… On ne sait pas asservir l’homme qui marche ! » Henri Vincenot

« The American Dream is not a dream of motor cars and high wages merely, but a dream of social order in which each man and each woman shall be able to attain to the fullest stature of which they are innately capable, and be recognized by others for what they are, regardless of the fortuitous circumstances of birth or position.” J. T. A., The Epic of America, 1931

« Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments si l’on ne parvient pas à les communiquer. » Stefan Zweig, Clarissa

« Se istruisci un bambino, avrai un uomo istruito. Se istruisci una donna, avrai una donna, una famiglia e una società istruita. »

“Si tu instruis un garçon, tu auras un homme instruit. Si tu instruis une fille, tu auras une femme, une famille et une société instruite.” Rita Levi-Montalcini

« Le rire instaure une liaison forte entre les humains parce qu’il concrétise un continuum entre les corps qui se régénèrent dans les soubresauts et l’esprit qui s’aiguise. Nous sommes heureux de rire ensemble parce que nous sentons et pensons de la même manière. » Au gré des jours de Françoise Héritier

Su una parete della nostra scuola c’è scritto grande « I CARE ». È il motto intraducibile dei giovani americani migliori: « me ne importa, mi sta a cuore ». È il contrario esatto del motto fascista « me ne frego ». Don Milani (1923-1967)

Sur l’un des murs de notre école, il est écrit en grand « I CARE », la devise, difficilement traduisible, de certains jeunes américains, les meilleurs : « Cela me concerne, je m’en soucie ». C’est l’exact contraire de la devise fasciste : « Je m’en fiche ». Don Milani, prêtre catholique et éducateur italien.

Solweig von Kleist, artiste plasticienne et réalisatrice de films d’animation présente le week-end dernier au Metz Roblin à Gouloux. En savoir plus sur l’artiste…

« Ne juge pas la journée en fonction de la récolte du soir mais d’après les graines que tu as semées. » R.L. S

Lire la suite

« Penser, c’est réapprendre à voir. »

Lire la suite

« Faites attention, quand une démocratie est malade, le fascisme vient à son chevet mais ce n’est pas pour prendre de ses nouvelles. »

Lire la suite

Dans un corps vide entrer mon âme, Tout à coup être une autre femme, Et que Juliette Noureddine, En l’une ou l’autre s’enracine. Élire parmi les éminentes, Celle qui me ferait frissonnante, Parmi toutes celles qui surent s’ébattre, Qui surent aimer qui surent se battre, Mes sœurs innées mes philippines, Mes savantes et mes Bécassines.

Lire la suite