« D’un oeil, observer le monde extérieur, de l’autre regarder au fond de soi-même. »

“Je me suis gardé de faire de la vérité une idole, préférant lui laisser son nom plus humble d’exactitude.” (L’œuvre au noir, 1968) – “Mes premières patries ont été des livres.” ( Mémoires d’Hadrien, 1951)

Le paradoxe de l’écrivain (1)(2)(3)

Marguerite Yourcenar en 1975, au sujet des travers de notre époque

« La littérature est un espace pour mettre en relief la dignité humaine car la dignité humaine se construit avec l’addition des souvenirs qui l’élève. » L.S

Cancion de Amore di Angel Parra

« La résilience, c’est l’art de naviguer dans les torrents. » Boris Cyrulnik

« La poésie est désuète pour ceux qui sont gavés, mais quand le réel est insupportable, elle prend la valeur d’une arme de survie. » (B.C – La Grande Librairie)

« Le jour où l’on comprendra qu’une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires. » Boris Cyrulnik

« Il ne faut pas confondre les images qui reproduisent le monde et celles qui l’inventent. C’est cette formule-là que je donnerais pour la littérature. » Jacques Lacarrière

« Créer, voilà la grande délivrance de la souffrance, voilà ce qui rend la vie légère. » Nietzsche

« Marcher, vains dieux de misère, c’est le secret révélateur !… On ne sait pas asservir l’homme qui marche ! » Henri Vincenot