Un diamant brut, Vézelay-Paris 1938-1950 est l’autobiographie d’Yvette Szczupak-Thomas parue aux éditions Métailié en 2008.
Orpheline, confiée à l’Assistance publique de l’Yonne, Yvette a un destin tout tracé de fille de ferme plus ou moins maltraitée au gré des familles qui l’accueillent. Elle avance dans la vie “comme un chien aveugle suivant une piste, de relent en relent, au cœur de la pestilence du clapier, des remugles de la bauge, des senteurs du fumier”, jusqu’à ce beau jour où elle est remarquée par un couple de Parisiens qui, séduits, décident de l’adopter. Les Zervos, éditeurs des Cahiers d’artplus riches en amis artistes et poètes qu’en or, font entrer dans leur ronde fascinante et bohême ce jeune “diamant brut” qui ne rate pas une seconde les leçons de son ami Pablo Picasso, les belles histoires de Braque, ou de celles, plus subtiles, de Paul Eluard caché avec Nusch dans le grenier des Zervos.  Lire la suite…